Logiciels libres et installation à l’ERG

lun 25 Jan

Depuis mars 2020, avec le confi­ne­ment et les mesures sani­taires dues au covid-19, le télé­tra­vail et les cours à dis­tance sont deve­nus de nou­velles habi­tudes pour beau­coup d’organisations des milieux socio­cul­tu­rels et sco­laires. Les solu­tions de visio­con­fé­rence en vogue (c’est-à-dire les solu­tions pro­prié­taires d’entreprises sou­vent amé­ri­caines et mono­po­lis­tiques) se sont impo­sées par la force du mar­ke­ting et de leur engoue­ment. Leur uti­li­sa­tion s’est géné­ra­li­sée sans réelle dis­tance ou ques­tion­ne­ment, y com­pris auprès d’acteurs sen­si­bi­li­sés à une cri­tique des modèles éco­no­miques des géants de l’internet et de leurs dérives, notam­ment en matière de vie privée.

Du côté du libre pour­tant, des outils existent éga­le­ment et des solu­tions ont été mises en place. Les licences ouvertes des logi­ciels libres auto­risent leurs ins­tal­la­tions, adap­ta­tions, réuti­li­sa­tions et recon­fi­gu­ra­tions par qui­conque en a le besoin. Là où le contrôle nous échappe avec les solu­tions pro­prié­taires, le libre nous per­met de retrou­ver la mai­trise des outils numé­riques et de les mettre en place sur des ser­veurs de confiance, dans un envi­ron­ne­ment qui convient aux uti­li­sa­teurs et uti­li­sa­trices. Il est donc pos­sible de se pas­ser du pro­fi­lage et de l’exploitation des don­nées per­son­nelles sans se pri­ver de logi­ciels utiles et performants.

Plu­sieurs solu­tions existent depuis plu­sieurs années et répondent à dif­fé­rents besoins.

Jit­si Meet, par exemple, per­met de créer des visio­con­fé­rences dans un simple navi­ga­teur web et sans besoin de créer un compte sur la plateforme.

Big­Blue­But­ton est éga­le­ment une solu­tion de visio­con­fé­rence pen­sée pour les cours en ligne qui per­met aux pro­fes­seurs d’interagir avec les élèves de dif­fé­rentes manières : son­dages, anno­ta­tions sur l’écran, sous-salles de réunions tem­po­raires, prise de notes col­lec­tives…

Next­cloud est un logi­ciel com­plet de « cloud » qui per­met de sto­cker, de par­ta­ger et aus­si d’éditer des docu­ments en ligne grâce à LibreOf­fice Online , Col­la­bo­ra ou OnlyOf­fice, qui peuvent l’un ou l’autre être inté­grés dans Next­cloud, tout comme d’autres « apps » qui en étendent les pos­si­bi­li­tés.

Ether­pad est un bloc-notes léger, par­ti­ci­pa­tif, en temps réel et en ligne qui per­met à plu­sieurs per­sonnes d’écrire et tra­vailler en même temps sur une même page.

Pour le cour­rier élec­tro­nique, Mail­cow est un ser­veur mail com­plet qui per­met, côté « admi­nis­tra­tion », de gérer faci­le­ment des boites aux lettres uti­li­sa­teurs, les outils de sécu­ri­té, filtres de spam, anti­vi­rus… et qui, côté « uti­li­sa­tion », intègre SOGo une inter­face com­plète de web­mail avec toutes les fonc­tion­na­li­tés néces­saires : dos­siers, filtres, fils de dis­cus­sions, alias, iden­ti­tés et une ges­tion fine des calen­driers et car­nets d’adresses et de leurs par­tages.

Mat­ter­most, quant à lui, per­met de com­mu­ni­quer en direct dans des canaux publics ou pri­vés, de gérer des équipes, joindre des liens, images, docu­ments et d’envoyer des noti­fi­ca­tions à ses membres.

Il existe éga­le­ment Ele­ment, un sys­tème de mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née, qui per­met, tant sur télé­phone que depuis n’importe quel ordi­na­teur, des conver­sa­tions de pair à pair ou dans des groupes avec la pos­si­bi­li­té de chif­frer les conver­sa­tions et de s’échanger des fichiers, il per­met aus­si, en y inté­grant Jit­si Meet, de pas­ser des appels audio ou vidéo direc­te­ment depuis son interface.

Ces exemples sont tous des logi­ciels libres qu’il est pos­sible d’installer, confi­gu­rer et adap­ter soi-même sur ses propres ser­veurs. Bien sûr, cela demande des com­pé­tences, notam­ment en admi­nis­tra­tion sys­tème pour ins­tal­ler et main­te­nir les logi­ciels sur les ser­veurs, et en déve­lop­pe­ment lorsque des adap­ta­tions ou inté­gra­tions sont néces­saires, mais ces logi­ciels per­mettent de mettre en place des solu­tions de télé­tra­vail ou de cours en ligne qui sont com­plètes et robustes.

Chez Tac­tic1, la demande a été par­ti­cu­liè­re­ment forte cette année pour des outils de visio­con­fé­rences et nous avons eu l’occasion de mettre en place une solu­tion com­plète qui intègre plu­sieurs de ces logi­ciels libres pour les cours en ligne des écoles de l’ERG et Saint-Luc. Nous avons déve­lop­pé une inter­face qui importe les don­nées de ProE­co, le logi­ciel d’inscriptions sco­laires de la FWB, et crée des comptes dans Next­cloud et Mail­cow. Les élèves ont auto­ma­ti­que­ment une boite aux lettres élec­tro­nique à laquelle ils peuvent accé­der dans SOGo ain­si qu’un compte dans Next­cloud où ils peuvent gérer leurs fichiers et édi­ter direc­te­ment les docu­ments, seul·es ou à plu­sieurs. Ether­pad est éga­le­ment dis­po­nible pour les professeur·es (libres de par­ta­ger un bloc-notes avec les élèves), ain­si que Mat­ter­most qui per­met d’échanger avec l’équipe et avec les élèves, et qui, grâce à des plug-ins, peut inté­grer des confé­rences Big­Blue­But­ton ou Jit­si. À l’ERG, les cours sont don­nés sur Jit­si et Big­Blue­But­ton. Pour Saint-Luc, nous avons inté­gré Big­Blue­But­ton direc­te­ment à un Moo­dle (une pla­te­forme d’apprentissage en ligne éga­le­ment basée sur du logi­ciel libre.

Le choix des outils popu­laires, ceux des géants du numé­rique, se fait sou­vent par défaut, parce que tout le monde y est, parce que le temps n’est pas à la cri­tique et les struc­tures ne sont pas prêtes. Ils sont alors uti­li­sés dans un contexte en oppo­si­tion avec les valeurs d’associations et de per­sonnes uti­li­sa­trices. Ces outils ne sont pour­tant pas neutres, ils ne peuvent s’extraire des logiques mar­chandes de silos qui col­lectent, pro­filent et exploitent les don­nées de celles et ceux qui s’y connectent et sont deve­nus les res­sources pre­mières de cette éco­no­mie. Le simple fait de leur usage sou­met les uti­li­sa­trices et uti­li­sa­teurs, leurs com­por­te­ments et leurs don­nées, à des condi­tions qui devraient au moins sus­ci­ter des réflexions, des dis­cus­sions ou des pro­ces­sus de recherche sur les rai­sons et la manière de les utiliser.

Plu­sieurs exemples démontrent que cette tran­si­tion est pos­sible. Les outils, les com­pé­tences et les res­sources sont là. Mais le pas, quand il est fran­chi, est sou­vent pas­sé dans l’urgence et la plu­part du temps avec des moyens limi­tés. L’obstacle n’est pour­tant pas insur­mon­table, l’expérience nous montre qu’il est pos­sible, à l’échelle locale et entre acteurs par­te­naires, de mettre en place des solu­tions viables. Que l’on s’abonne à un ser­vice tiers, que l’on négo­cie des contrats de licence, que l’on main­tienne soi-même des ser­veurs… ou que l’on « accepte » la col­lecte de don­nées et du pro­fi­lage, toute infra­struc­ture à un coût. Puisque les besoins en outils sont simi­laires et que les com­pé­tences néces­saires sont mul­tiples, la clé est la mutua­li­sa­tion. En met­tant les res­sources en com­mun, il est pos­sible de construire des solu­tions de proxi­mi­té qui sont adé­quates, adap­tables et qui pro­posent les outils néces­saires aux acti­vi­tés de toutes et tous. Et pour faire vivre ces outils, il reste néces­saire de recréer des réseaux d’échanges orga­ni­sant des for­ma­tions, débats, discussions.

Jit­si Meet : https://conf.domainepublic.net/
Big­Blue­But­ton : https://talk.domainepublic.net/

Ether­pad : https://pads.domainepublic.net/
Ether­calc : https://calc.domainepublic.net/

Emma­nuel

Article réa­li­sé dans le cadre du dos­sier réa­li­sé par le Gas­ra : TÉLÉ-TRAVAIL : ENTRÉE LIBRE

Tactic asbl - Rue van Elewyck 35, 1050 Ixelles
info(arobase)tacticasbl.be - +32 2 318 07 72
Hébergé par domainepublic.net